• rallye-liens : Brain  Break, ou activités de coupures

     

    Sagebooker nous présente son rallye-liens : Brain  Break, ou activités de coupures.

    Elle a choisi de faire la synthèse de toutes les activités "pause" "minutes" que nous faisons en classe pour recentrer les élèves.

    Pour ma part, je fais plusieurs petites choses selon l'attention des enfants, leur écoute, le moment de la journée. Car... tout ne fonctionne pas tout le temps ! Il faut le dire.

     

    a) écoute musicale : j'aime bien leur faire écouter un extrait de chanson, musique puis leur faire deviner les instruments, le genre ou même juste écouter dans le calme.

    b) ardoise : je fais parfois des petits exercices rapides sur ardoise pour couper. En général, cela peut toucher n'importe quel domaine et ne nécessite qu'une très courte réponse.

    c) lecture plaisir : quand je sens trop d'excitation, je prends un livre, leur demande de croiser les bras, fermer les yeux et m'écouter lire.

    d) les rituels : livreur de bonne humeur avec un petit papier à piocher (devinette, charade, expression...)

    e) quoi de neuf, mini-exposé ou actualité à présenter par un enfant...

    f) relaxation : respiration, étirements

    g) révision d'un chant appris en anglais ou en français.

    h) petits jeux d'écriture (il y en a des exemples ici et ou ici)

    rallye-liens : Brain  Break, ou activités de coupures

    Je fais aussi des tas de petites activités mais pour beaucoup, elles ont été citées par les autres collègues participant au rallye. Donc allez voir chez eux !


    7 commentaires
  • Voici un nouveau rallye liens : une activité pour un remplacement : jeux de français organisé par Chabadou cette fois. Il s'agit d'un rallye spécial remplaçants : une activité au pied levé.

     

    rallye liens : une activité pour un remplacement : jeux de français

    Quand j'étais remplaçante, j'avais toujours sous le coude des jeux de grammaire, écriture...

    En général, en arrivant, je faisais comme première activité un petit bricolage pour reconnaitre rapidement les prénoms. Je le faisais à chaque remplacement parce que je déteste appeler les élèves sans les nommer.

    c'est une petite activité qui dure 5 min et pour laquelle il vous faut au minimum une feuille A5 blanche par élève.

    Voici en photo, le bricolage du prisme (on peut même faire de la géométrie à partir de ça !)

    rallye liens : une activité pour un remplacement : jeux de françaisrallye liens : une activité pour un remplacement : jeux de françaisrallye liens : une activité pour un remplacement : jeux de françaisrallye liens : une activité pour un remplacement : jeux de français

    rallye liens : une activité pour un remplacement : jeux de françaisrallye liens : une activité pour un remplacement : jeux de français

     

    Ensuite, je lance un petit jeu du style "logorallye" ou autre. Je vous renvoie aux liens ci-dessous parce que j'avais déjà fait deux articles, il y a quelques temps.

     

     

    Ces petits jeux qui ne nécessitent pas beaucoup de matériel ont l'avantage pour un TRB de pouvoir consulter les manuels, cahiers de la classe, cahier journal présent ou de questionner les élèves pendant que ces derniers sont en activité.

    L'avantage aussi des jeux comme le logorallye, c'est qu'ensuite, on peut s'en servir de départ pour un travail sur la langue française.

    quelques images pour que vous vous fassiez une idée : 

    rallye liens : une activité pour un remplacement : jeux de français

    rallye liens : une activité pour un remplacement : jeux de français

    rallye liens : une activité pour un remplacement : jeux de français


    5 commentaires
  • rallye-liens : créer un climat de confiance avec les parents

    Sur son blog, M-Eve a lancé un rallye-liens : créer un climat de confiance avec les parents sur le climat de confiance avec les parents.

    C'est un sujet très intéressant auquel je fais écho aujourd'hui.

     

    Pour ma part, j'ai deux facettes :

    - l'enseignante

    - la directrice

    donc deux pôles à travailler toute l'année. Je vais donc détailler les deux côtés de mon métier.

    le climat de confiance avec les parents côté direction :

     Le premier point important est l'information aux parents. Je commence juste avant septembre à placer mes premiers affichages à la porte principale et sur le panneau. 

    - un panneau de bienvenue à l'école : cette année, je l'ai fait en couleur et plastifié afin qu'il ne s'abime pas et qu'il reste accueillant.

    - une affiche pour rappeler ma disponibilité en début d'année pour les questions de rentrée et les inscriptions.

    Dans un deuxième temps, une fois que la rentrée a lieu, je tiens à ce que chacun soit au portail pour accueillir les familles. Nous ne rentrons pas à l'heure le premier jour...

    Nous laissons les parents regarder l'école, visiter pour les nouveaux, trainer un peu avec les plus jeunes, nous discutons avec eux. C'est le quart d'heure d'accueil, si on peu dire.

     

    Le reste de l'année, je fais en sorte que mes réunions soient détendues. Je ne suis pas quelqu'un d'angoissé face à la communication et j'aime bien la clarté et l'honnêteté.

    Le premier jour chacun reçoit un bulletin de rentrée dans lequel il trouve toutes les informations propres à l'année scolaire. Je n'hésite pas non plus à faire des affichages complémentaires pour que les parents soient informés au mieux.

    Les deux premières réunions de l'année sont "la réunion générale" et la "réunion pour les élections". Quand c'est moi qui dirige la réunion, j'organise ma salle de classe en cercle ou en rectangle pour faciliter la communication. Je laisse beaucoup la parole aux parents pour leur demander leur avis, leurs interrogations. Je parle toujours de manière organisée mais détendue afin que les parents osent.

    Par exemple, lors de la réunion de préparation aux élections (que j'ai faite cette année mardi 11 septembre (hier), j'ai demandé aux "anciens représentants" de bien vouloir donner leurs impressions sur l'année passée, s'ils ont ressenti des difficulté de communication, d'intégration au sein de l'école, s'ils ont trouvé ça stressant ou angoissant de faire le lien entre parents et école.

    Une maman a alors dit aux "nouvelles" personnes intéressées qu'il ne fallait pas hésiter à parler des soucis, des questions, que les enseignants étaient toujours à l'écoute. Cela dit, s'ils hésitaient, leur rôle étaient de faire passer les messages. Elle a aussi bien expliqué que les questions n'avaient pas besoin d'attendre le conseil mais que tout pouvait trouver une solution avant.

    Ce qui m'a fait plaisir, c'est que cette maman est une maman d'habitude plutôt réservée. Le message que j'ai fait passer l'an dernier semble bien avoir été entendu. C'est cool qu'elle le retransmette.

     

    Il m'arrive souvent aux réunions de répéter ce message, d'autant que nos deux écoles rassemblent 3 communes... La communication n'est donc pas toujours facile.

    J'aime beaucoup rappeler que l'école et les familles doivent communiquer pour se comprendre. Que nous sommes deux pôles gravitant autour d'un même objectif : les enfants. On peut ne pas être d'accord mais on peut toujours trouver un terrain d'entente.

     

    Dans la vie de tous les jours, les parents savent que mon bureau n'est jamais fermé et que je suis toujours disposée à les écouter. Pour le moment, je n'ai pas un parent qui a abusé de ce temps.

    Le climat de confiance se forge chaque jour :

    - un sourire

    - une poignée de main

    - une écoute

    - une disponibilité

    - surtout sutout la communication claire des choses

    - l'entente ou plutôt l'unité entre collègues

     

    A la fin de l'année,j'aime bien faire un affichage en couleur pour remercier les parents (outre le pot de fin d'année qui rassemble tous les acteurs de l'école, les bénévoles). Je leur souhaite aussi toujours de bonnes vacances, ou un petit mot sympa.

    Parfois, il m'arrive aussi de mettre un mot dans les cahiers de liaison pour souhaiter un bon noël à tous. 

    Je fais la même chose avec le personnel de l'école (enseignant, dames de cantine, bus..): une petite carte de voeux pour chacun.

     

    rallye-liens : créer un climat de confiance avec les parents

     

    le climat de confiance avec les parents côté classe :

     La confiance avec les parents se fait aussi côté classe et je trouve que cela commence déjà par le lien que nous établissons avec nos élèves. Le ressenti des élèves sera aussi indirectement celui des parents avant même la réunion de classe.

    Le travail que j'essaie de mener autour de

    - la coopération (médiation, bonnes résolutions, gentillesse, conflits et bonheur, conseil des enfants, pensée pour l'anniversaire, etc etc),

    l'organisation de la classe pour que les enfants se sentent bien

    - la place du respect et de la communication

    ..............................................................................................................................................................................

    tout cela donne déjà des pistes aux parents.

     

     la première réunion de classe : C'est le vrai premier moment durant lequel nous voyons (presque) tous les parents. Je l'organise aussi de façon à ce que les parents aient le maximum de réponses.

    Tout d'abord, je distribue dans les cahiers un papier sur lequel je demande aux parents de noter leurs questions, attentes, craintes pour leur enfant.

    Les réponses complèteront le déroulement de ma réunion.

    POur se rendre compte de cette réunion, vous trouverez l'organisation globale par ici

     

    Pour tous les parents absents, je fais toujours un papier qui résume le principal tant au niveau de mes attentes qu'au niveau de mon fonctionnement pédagogique.

    Je tiens vraiment à ce que chacun sache comment je fonctionne.

     

    Enfin, je rencontre tous les parents pendant l'année :

    - pour faire le point scolairement, dire ce qui ne va pas mais surtout ce qui va !

    - même les parents de bons élèves, je les rencontre. C'est bien d'entendre aussi l'école dire ce qui va !

    - Les élèves et les parents savent que je n'hésite pas à les inviter plusieurs fois dans l'année pour trouver une solution, s'il y a soucis. 

    - Jamais je laisse un élève de côté aussi zozo soit-il. Ils le savent (et souvent les enfants n'attendent que ça ! l'implication de leurs parents!!) et les parents le savent vite aussi.

     

    Et tout ça, j'essaie de le faire dans la bonne humeur, toujours du même ton, jamais énervée même en face de parents réticents.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les autres rallye-liens : créer un climat de confiance avec les parents :

    rallye-liens : créer un climat de confiance avec les parents rallye-liens : créer un climat de confiance avec les parents rallye-liens : créer un climat de confiance avec les parents rallye-liens : créer un climat de confiance avec les parents


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique