• La PMEV en CM rentrée 2011

    Après un mois de classe, une semaine de stage avec une remplaçante qui a bien voulu suivre mon emploi du temps, Voici le temps des premiers constats :

     

    Profil de ma classe cette année : classe plutôt sympa, moitié lente et apathique (cm1) moitié speed et "répondante"(cm2). Sur les 22, 3 trublions qui peuvent plomber la classe.

    C'est une classe qui n'avait pas l'habitude du tout de s'exprimer, de dire ouvertement les choses... donc je ne vous raconte pas le bide du premier conseil des enfants, les ricanements béta quand une seule élève a noté une félicitation sur la feuille la première semaine...

    Je ne vous raconte pas non plus comment il faut tirer....... hisser ....... trainer certains élèves déjà fatigués dès le premier jour.

    "HAN, IL FAUT ECRIRE TOUT CA !!!" "JE SUIS FATIGUE" "J'AI TROP MAL POUR COURIR".

    M'enfin, ça me fait bien rire parce que en CM, j'ai souvent entendu ça.

     

    LE PLAN DE TRAVAIL :

    Le premier plan a été inachevé pour 5/6 CM1 dont 1 qui a fait 4 exercices en 2 semaines ! J'ai verdi quand je suis revenue de stage et je me suis fachée parce que l'élève en question est allé jusqu'à surligner des exercices en me disant : "SI SI J'AI FAIT".

    Pô grave, j'ai remédié tout de suite le vendredi en prenant les plus en difficultés et pendant 1 heure j'ai veillé à ce qu'ils avancent sur leur premier plan pendant que les autres en étaient déjà à leur deuxième plan depuis lundi.

    C'est dire le décalage entre certains. En plus, j'ai quelques enfants qui n'apprennent pas les leçons.... bilan >>> Aide perso à coup sûr.

     

    Parmi mes CM2, la moitié avait fini en entier son premier plan et les autres bien avancés. Chez les CM1, il va falloir être patiente.

     

    Mais j'ai déjà mis en place la "BOOST ATTITUDE" en classe. Positivisme à fond pour booster les troupes et je dois dire que pour 95% ça fonctionne. Chaque jour, je répète qu'on ne rabaisse pas quelqu'un qui pose une question, qu'il n'y a pas de question bête, qu'il faut oser se tromper pour avancer, que la critique sans solution ne sert à rien et bien sûr que tous sont capables.

     

    Je fais pareil en sport aussi pour l'endurance, du coup, les traine-la-patte avancent mieux car ils ont plus confiance.

     

    LE CONSEIL :

    Le premier a été donc plus mené par moi pour expliquer les règles, la remplaçante n'a pas eu le temps de faire et ce dernier vendredi a été plus positif. Il y avait plus de mots : critiques, propositions, félicitations.

    C'était pas mal du tout, en plus les élèves ont mieux compris les "mots rituels du président".

    Et figurez-vous que mon trublion number one s'en est très bien sorti, et sans faire le zouave. Forcément, ce n'est pas du travail devant une feuille avec un stylo.

    La température de la classe : ils ne l'oublient jamais ! C'est pour eux sensationnel de dire comment ils ont vécu la semaine. Chouette moment.

     

    Le conseil qui vient promet d'être à réguler car maintenant qu'ils ont compris qu'ils pouvaient critiquer ouvertement, ils se sont lachés sur un élève (trublion n°2). Donc, je vais voir vendredi comment les élèves règleront ce cas ou si j'ai besoin de trancher.

     

    L'AMBIANCE GENERALE :

    La grande majorité a bien compris le fonctionnement, mais le regroupement par ilôt va attendre un peu, car le travail collectif ou en groupe est assez bruyant pour le moment. Encore un apprentissage à faire pour ce groupe.

    Je leur ai expliqué d'ailleurs.

    Par contre, ils sont super quand ils se dictent les mots d'orthographe à deux : on n'entend que chuchotement.

    Le seul truc pénible, je dirai, c'est quand je suis dérangée et obligée de quitter la classe quelques instants... Forcément, les 3 zozos tentent leur coup de clownerie.

    Mais ça va déjà mieux que les premiers jours et puis... j'ai une arme fatidique pour ceux qui ne font rien :

    un petit dans la  ;

    Ils sont en plein air, sous le préau et peuvent travailler en écoutant les oiseaux.

     

    Cela dit, ils sont quand même bien sympa, sont bien entrés dans les projets tels que le journal de classe, le blog ou Clément aplati... ils guettent quand je vais au courrier le midi.

    Voilà donc un premier résumé

     

    « gestion des conflitsfaire ses étiquettes pour les élections en deux clics »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 29 Septembre 2011 à 19:22

    J'adore lire ton petit journal, ça retranscrit vraiment bien ta classe, et me donnerait presque  envie d'aller voir en cycle3!

    2
    Jeudi 29 Septembre 2011 à 19:26

    Viens, je t'attends avec plaisir.

    3
    Jeudi 29 Septembre 2011 à 19:29

    heuuu, dans quelques années, quand je serai un peu plus en phase avec mon autorité pas naturelle...

    4
    Jeudi 29 Septembre 2011 à 19:31

    Autorité naturelle... tout se travaille... ce n'est pas naturel chez moi non plus, mais je me soigne.

    5
    sagebooker Profil de sagebooker
    Vendredi 30 Septembre 2011 à 15:57

    Pffiou, sur les chapeaux de roue, ta rentrée !! ;-) Bon courage !!

    Et raconte-moi ta boost attitude en détail, suis intéressée, mais ai peur de tomber dans la "niaiserie" (je parle de moi hein pas de toi !)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Vendredi 30 Septembre 2011 à 20:27

    je t'expiquerai dans le week end ma positive attitude

    7
    tita89
    Samedi 1er Octobre 2011 à 05:19

    c'est drôle , nous avons le même profil de classe! et a la fin du 1er conseil , un "troublion" a dit "on dirait un tribunal !"

    8
    Samedi 1er Octobre 2011 à 10:02
    Le plus drole vendredi: solutions proposees par les eleves pour que le zozo qui enquiquine tout le monde arrete..... Bonnet d ane et circuler dans les classes pour avoir honte, coups de regles! Bien sur j ai emis mon veto et. J ai demande des solutions moins humiliantes. Ils ont donc choisi de le faire deplacer a cote de mon bureau ou dans l atelier a cote. Ils ont des idees certains...
    9
    tita89
    Dimanche 2 Octobre 2011 à 09:26

    j'ai exactement les mêmes ! ils proposent aussi des punitions "limite torture" !

    10
    Mercredi 2 Novembre 2011 à 03:23

    Je suis bien content de lire cet article. Car en début d'année, j'avais en CM1 des élèves très lents et même apathiques. Et pour mon premier plan, 5/6 des CM1 n'ont pas terminé le leur. Maintenant, ça va un peu mieux. Merci pour tout ce partage, qui me permet de m'améliorer dans ma pratique de classe.

    11
    Mercredi 2 Novembre 2011 à 07:54

    Il faut être philosophe et patient. C'est parfois difficile pour nous parce que nous attendons de tous qu'ils soient pareils mais ce n'est guère le cas et on s'aperçoit que chaque année on a un lot plus important d'élèves qui bougent, qui ne tiennent pas assis, qui sont déconnectés des attentes scolaires.....

    Il y a quelques annés j'ai participé à une conférence de Jean Paul Gaillard, thérapeute systémicien de la famille et du couple. Il nous a expliqué ses recherches concernant "les enfants mutants".

    En gros, il nous explique que les générations en cours (nous sommes déjà entre deux) ne fonctionnent pas intrinsèquement comme les générations de nos parents et avant. Avant la société fonctionnait sur un mode patriarcal avec un mode d'autorité vertical. Aujourd'hui, c'est un fonctionnement horizontal qui prédomine.

    12
    Mercredi 2 Novembre 2011 à 08:01

    Mr Gaillard expliquerait ça bien mieux que moi, mais les jeunes sont dans la négociation, la non-acceptation de l'autorité directe. Ils fonctionnent en réseaux sans pour autant ressentir le besoin d'appartenir à une famille, un emploi etc.

    Transposer cela à l'école, c'est en fait comprendre que plus on impose ouvertement plus on risque une opposition directe. Il faut négocier, être tolérant et apporter les choses de telle façon que cela soit perçu comme une nécessité pour mieux avancer.

    En fait, quand on écoute ce monsieur, on comprend plein de choses sur le fonctionnement actuel. C'est très intéressant.

    Voici un lien vers le descriptif du livre : http://www.psychoweb.fr/livres/psychologie-clinique/558-enfants-et-adolescents-en-mutation-jean-paul-gai.html

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :