• jeux d'écriture et écrits au cycle 3

    Lors d'une conférence pédagogique sur "écrire au cycle 3", nous avons travaillé sur les types d'écrit et notamment sur les jeux d'écriture.

    Voici donc plusieurs choses qui nous ont été renvoyés par une de nos conseillères pédagogiques qui a tout synthétisé pour nous  :

    Télécharger « AP_ecrire_C3_principaux_elements.doc »

    Télécharger « extraits pour poésie antonymique.doc »

    Télécharger « imitation_poemes_grammaire.doc »

    Télécharger « imitation_poemes_structure.doc »

    Télécharger « litt_definitionnelle_proverbes_citations.doc »

    Télécharger « regles_jeux litteraires.zip »

     

    La consigne était de tester certains jeux d'écriture en classe et de revenir à la deuxième séance avec des textes d'enfants.

    Donc, bien sûr, il a fallu projeter certaines choses dans la classe mais globalement j'avais déjà bien entrevu quelques uns de ces jeux avant. Comme vous, je parie.

     

    J'aime beaucoup travailler sur les écrits longs, bien sûr puisque je fonctionne par projet dans une période. Mais dans cet article, je ne mettrai que les écrits courts que je place de préférence pendant les ateliers car en 1 ou 2 fois, le travail peut être abouti.

     

    1) Les petits livres : Je m'en sers beaucoupde ce support et les enfants adorent écrire sous cette forme aboutie de livre.

    Le principe que j'utilise est celui des déclencheurs souvent en rapport avec le projet en cours :

    - Si j'étais un loup, je + conditionnel. Nous avons travaillé autour du loup en début d'année dans plusieurs domaines et du coup les élèves avaient déjà plein d'idées pour enrichir leur texte.

    Lorsque je donne le titre déclencheur, les élèves doivent écrire au brouillon un texte qui va rarement dépasser la petite page.

    (Car sinon ils n'auraient pas la place dans leur petit livre d'écrire et d'illustrer, car le but est quand même que cela ressemble à un vrai livre.)

    Ensuite, ils viennent soumettre à correction.

    Enfin, de leur plus belle plume et tout en gérant leur espace "pages", ils font leur travail de petit auteur/illustrateur. Ca rend toujours très bien. Je mettrai des photos...

    - Je m'appelle Wolf et je suis un loup. J'avais demandé aux élèves de s'identifier à un loup (ou une louve pour les filles) et de raconter une journée de lsa vie. C'était donc une contrainte de texte à la première personne et dans un temps donné. Il leur fallait aussi bien réfléchir aux connecteurs temporels et à la succession des évènements.

     

    2) Les transformations d'un texte d'auteur : c'est un exercice qui est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît et il est plutôt réservé au CM.

    - les enrichissements : Lors de notre travail autour du conte détourné, j'ai distribué à mes élèves le texte "télégramme" de Bernard Friot" et je leur ai demandé de récrire ce texte en l'enrichissant, en l'écrivant correctement au niveau des phrases.

    L'obligation était d'utiliser tous les éléments de l'auteur dans le même ordre.

    Il avaient aussi le droit de rajouter d'autres éléments. C'était très drôle ! Et cela a permis à ceux qui n'ont pas beaucoup d'imagination d'avoir tous les éléments de l'histoire et de pouvoir se concentrer sur l'enrichissement plus facilement.

    - le jeu du Mot +...... : Comme nous avons travaillé l'an dernier sur les fables d'Esope et La Fontaine, j'ai repris celle du "corbeau et du renard".

    - distribution du texte, lecture à voix haute pour rappel (ou découverte de ceux qui n'étaient pas avec moi l'an dernier)

    - surligner dans le texte tous les noms.

    - prendre un dictionnaire et chercher chaque mot

    - pour chaque mot, il faut le remplacer par le Xième mot de la même classe suivant. Moi, je leur ai demandé le 3ème nom après le mot cible.

    - remplacer chaque nom sur sa feuille par le nouveau trouvé

    - retaper le nouveau texte à l'ordinateur (le texte est déjà placé dans les ordinateurs donc ils n'ont "qu'à" effacer les noms et les remplacer. et hop, un peu de B2I

     

    Par exemple pour le titre, et selon les dictionnaires utilisés, cela a donné : La corde et la renardière.

     

    3) Utiliser un vrai type de texte pour illustrer une chimère. Les élèves devaient réaliser un documentaire mais pour sortir des chats, chiens et compagnie.... ils avaient pour consigne de dessiner un être chimérique (pour ne pas induire forcément un animal).

    Ensuite, sur une feuille blanche, ils devaient mettre en place les "cases" de leur documentaire : mode de vie, fiche d'identité, mode alimentaire, localisation etc.

    Puis, venait le moment de remplir ces cases avec des informations. J'ai aidé à la mise en place, à la correction, puis ils ont mis en forme au propre et nous avons obtenu des fiches documentaires plutôt drôles.

    4) Les petits papiers : Faire des phrases comme pour un cadavre exquis.

    - prendre des petits papiers

    - écrire sur chaque papier un mot ou un GN correspondant à une consigne précise : "écrire un verbe", "écrire un GN sujet", "écrire un complément circonstanciel de...", "écrire un complément d'objet...." etc

    - mettre dans la petite boite correspondant à chaque demande (j'ai récupéré et recyclé les petites boites à couvercle de la fêta...)

    - mélanger les contenus

    - demander à chaque enfant de venir piocher un papier de chaque dans l'ordre (sauf les CC qu'ils pourront déplacer)

    - sur un brouillon ou ardoise, faire les accords nécessaires

    - lire sa phrase aux autres.

     

    C'est très drôle et finalement ça leur demande de mobiliser toute leur grammaire. En plus, l'enseignant peut introduire des variantes : changer le temps du verbe si les CC le permettent, changer le nombre du GNS, écrire un petit texte autour de cette phrase...

    5) Le logorallye : Faire un texte cohérent (forcément) avec des mots

    - écrire au tableau 9 mots (choisir une même classe de mots). Vous pouvez aussi demander aux élèves de vous donner des mots de la catégorie choisie. Ils devront figurer au tableau comme ci-dessous

     - donner une feuille (ou au brouillon) à chaque élève

    - chacun doit choisir une ligne (verticale, horizontale ou diagonale) et un sens de lecture (gauche vers droite ou l'inverse, du haut vers le bas ou inverse)

    - écrire un texte de 3 phrases en utilisant les mots dans l'ordre choisi. Il faut donc être cohérent, utiliser un mot dans chaque phrase (et pas tous les mots dans chaque phrase comme feront certains...), faire les accords demandés.

    Les utilisations d'un tel texte sont variées :

    - l'enseignant peut ou pas imposer un temps et le faire varier.

    - Le texte pourra alors faire l'objet d'un toilettage par l'enfant, par la classe, par un pair...

    - Il sera support à la reconnaissance des groupes, des accords... l'analyse de phrase.

     

    « utilisation du tableau blanc interactifun site de ressource curiosphère »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    halouti yasmine
    Samedi 19 Mai 2012 à 20:36

    je veux écrire une production écrite

    2
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 10:36

    bon jeu d'écriture merci

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    cormary trev
    Mercredi 2 Décembre 2015 à 14:31

    je suis tres gentil et j'adore ecrire

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :